Apprendre et comprendre à créer un site internet

La création de site Internet est devenue une activité de premier plan puisque le web génère de plus en plus de revenus. Désormais, ce ne sont plus seulement les développeurs qui peuvent effectuer cette tache. Tout internaute a également la possibilité de créer son propre site web sans l’aide d’un expert en programmation. Il lui suffit d’accéder à un système de gestion de contenu. Celui-ci octroie la mise en place d’un site sans assistance, ainsi que sa gestion complète.

Internet est sans aucun doute le réseau d’activité le plus vaste et aussi le plus utilisé. La majorité des acteurs économiques d’un pays doit toujours recourir à ce réseau un jour ou l’autre. D’autres entités font carrément d’Internet leur support d’activité. Afin de mieux se concentrer sur leur activité, les personnes et sociétés qui ont besoin du net peuvent faire appel à un professionnel pour mettre au point leur site. Il s’agit généralement d’un développeur ou aussi un programmeur. Ce dernier suivra juste les directives selon les désirs de l’entreprise ou de la personne. Le site sera normalement mis sur pied rapidement et entièrement personnalisé. Cette prestation de service aura évidemment un coût conséquent. D’un autre coté, ceux qui souhaitent profiter des possibilités offertes par le net, pourront créer leur site eux-mêmes. Cette méthode est la plus appréciée par les internautes de nos jours.

Créer un site web via Internet

Les pages web ne sont pas seulement des sites, car il existe bien d’autres systèmes tels que les blogs et les simples pages réservées aux discussions en ligne. Les applications web sont très nombreuses, toutefois le site Internet reste le principal centre d’intérêt des professionnels comme des simples internautes. Pour créer un tel site soi-même, il suffit de trouver sur le web, un Content Management System (CMS), encore appelé système de gestion de contenu. Ce programme permet directement la création de sites et de blogs avec des fonctionnalités simplifiées. Il s’agit d’un logiciel spécifique qui peut produire en temps réel un site Internet grâce à des modèles de pages disponibles dans une base de données propre au CMS. L’utilisateur doit juste sélectionner le type de page et d’interface qui lui convient le mieux et le site sera automatiquement généré. Par la suite, il lui faudra faire entrer dans le système du programme ses données personnelles telles que les fichiers qui seront affichés sur le site. Un processus de classement des dossiers pourra l’aider dans la gestion ultérieure des différentes pages créées et leur contenu. Une fois que le site est en place, son propriétaire ou administrateur pourra régler les multiples paramètres comme l’accessibilité aux fichiers. En effet, certaines données ne doivent être modifiables que par l’administrateur. Il peut via les fonctionnalités multiples du CMS autoriser ou non l’accès aux données suivant ses besoins. Le système de gestion de contenu lui octroiera aussi la possibilité de mise à jour de son site sur tous les plans, comme la présentation par exemple.

L’utilité des modules pour la création de site

Le Content Management System ne suffit pas à lui seul pour optimiser un site web nouvellement créé. Il lui faudra s’adjoindre des facteurs d’amélioration en la personne des modules. Ceux-ci sont également nommés extensions ou plugins, et jouent un rôle de supplément de fonctionnalité. Ce sont des extensions de programme, et ils sont souvent dépendants de leur CMS. Ce dernier est considéré comme le centre vital autour duquel les plugins s’activent. Ils permettent d’optimiser les performances du site obtenu, mais aussi de lui donner encore plus d’options. Il peut arriver qu’un CMS dispose de plusieurs milliers de modules. Cela dépend de la popularité du système de gestion de contenu. il est à noter que les utilisateurs peuvent également concevoir leurs propres extensions. Celles-ci peuvent ensuite être soumises à la communauté dédiée au CMS.

L’intérêt de connaître le marché des CMS

Ce point est important pour mieux savoir choisir le CMS idéal par rapport à son activité et au type de site à élaborer. En premier lieu, il est crucial de sélectionner des systèmes de gestion de contenu bien connus du public et des spécialistes. Par ailleurs, les meilleurs programmes de ce style sont ceux qui ont généré le plus de sites web. Quelques CMS ont effectivement déjà des millions de sites produits à leur actif. Outre la réputation du logiciel, les questions de ses fonctionnalités et de son évolutivité sont à prendre en compte. Si ces facteurs sont réduits, il est préférable d’opter pour un autre CMS. Le bon suivi de tous ces aspects permettra la création d’un site personnel de qualité.

Selection webmaster cette semaine

  • Présentation de la nouvelle version de Google Images

    Dans le blog dédié aux outils de webmestre, Google a annoncé une nouvelle version imminente de son service pour les images. L'interface ressemblera à un album photo avec une présentation linéaire en miniatures. Des liens supplémentaires seront disponibles pour visiter la page ou connaître des informations sur les images. Si c'est intéressant du point de vue du visiteur, cela le devient encore plus pour les webmestres qui bénéficieront de cette nouvelle version.

  • Le Data Highlighter dans l'outil pour Webmestre de Google

    Google a révélé une nouvelle option dans les outils pour webmestre de Google. Elle s'appelle le Data Highlighter qu'on pourrait traduire par la mise en avant des données ou la sélection de données. Elle permet de pointer certaines données concernant le contenu de la page. Cette option exploite les Snippets qui identifient des contenus spécifiques tels que les évènements, les films, les chansons, les lieux, etc.

  • Les problèmes de serveur web dans le référencement

    Dans la plupart des cas, les problèmes de serveur et d'hébergement web ont peu d'impacts dans le référencement de votre site. Cependant, si on les néglige, cela peut créer une spirale qui va vous pénaliser en terme de moteur de recherche, mais aussi du point de vue du visiteur. On vous décrit les problèmes les plus fréquents avec votre hébergeur web et comment les résoudre.

  • Comprendre le lexique de l'affiliation (CPL, CPM, CPC, Lead)

    L'affiliation est assez facile à comprendre puisque ce n'est que de la simple vente sur le web. Mais ce secteur s'est spécialisé au fil du temps et il a développé son propre jargon qui est parfois inaccessible pour le profane. Si vous êtes perdus devant les termes tels que CPC, CPM, Lead ou Pop Under, alors suivez le guide !

  • Connaitre les meilleurs langages de programmation du web

    Autrefois, les sites web étaient uniquement composés du langage HTML et CSS, mais cela ne suffit plus aujourd'hui. Les sites web actuels sont de véritables applications et il est nécessaire d'utiliser l'un des nombreux langages de programmation du web pour les réaliser. On peut se contenter d'un site standard avec le HTML, mais cela ne suffit plus pour réussir dans le domaine concurrentiel du web actuel. Même si vous êtes un fan du HTML, une compétence en développement sera toujours nécessaire pour améliorer l'interactivité du site.

  • Les meilleurs langages de développement pour créer son site internet

    De nos jours, on dispose de nombreux outils pour créer un site internet sans connaître le développement web. On peut citer les CMS qui vous offrent des sites prêts à l'emploi, mais le langage de développement deviendra nécessaire si vous considérez sérieusement le métier de webmestre. Il viendra un temps où on devra créer un site à partir de zéro ou tout simplement pour modifier les comportements d'un outil existant.

  • Les bases pour avoir une bonne structure sur son site internet

    La structure est l'une des étapes les plus importantes pour créer un site internet. Cette étape consiste principalement à anticiper les différents éléments de son site en ajoutant l'évolutivité. On devra déterminer les principales parties, le type de contenu, l'interactivité des visiteurs ainsi que la maintenance. Une mauvaise structure peut bloquer le développement d'un site sur le long terme.

  • Créer et maintenir des bases de données avec phpMyAdmin

    De nos jours, la plupart des sites sont dynamiques dans la mesure où ils utilisent un langage tel que le PHP et une base de données telle que le MySQL. Ce dernier est assez complexe pour les profanes, car il faut utiliser les requêtes SQL, mais heureusement, on dispose de phpMyAdmin qui est une interface graphique facilitant tout le processus.

  • Les langages de développement pour créer un site dynamique

    Un site dynamique utilise des langages de développement web tels que le PHP, le JavaScript ou le jQuery. Chaque langage a ses avantages et ses inconvénients. On voit surtout de grosses différences sur l'apprentissage qui peut être de quelques mois pour le jQuery à plusieurs années pour le PHP.