Apprendre et comprendre à créer un site internet

La création de site Internet est devenue une activité de premier plan puisque le web génère de plus en plus de revenus. Désormais, ce ne sont plus seulement les développeurs qui peuvent effectuer cette tache. Tout internaute a également la possibilité de créer son propre site web sans l’aide d’un expert en programmation. Il lui suffit d’accéder à un système de gestion de contenu. Celui-ci octroie la mise en place d’un site sans assistance, ainsi que sa gestion complète.

Internet est sans aucun doute le réseau d’activité le plus vaste et aussi le plus utilisé. La majorité des acteurs économiques d’un pays doit toujours recourir à ce réseau un jour ou l’autre. D’autres entités font carrément d’Internet leur support d’activité. Afin de mieux se concentrer sur leur activité, les personnes et sociétés qui ont besoin du net peuvent faire appel à un professionnel pour mettre au point leur site. Il s’agit généralement d’un développeur ou aussi un programmeur. Ce dernier suivra juste les directives selon les désirs de l’entreprise ou de la personne. Le site sera normalement mis sur pied rapidement et entièrement personnalisé. Cette prestation de service aura évidemment un coût conséquent. D’un autre coté, ceux qui souhaitent profiter des possibilités offertes par le net, pourront créer leur site eux-mêmes. Cette méthode est la plus appréciée par les internautes de nos jours.

Créer un site web via Internet

Les pages web ne sont pas seulement des sites, car il existe bien d’autres systèmes tels que les blogs et les simples pages réservées aux discussions en ligne. Les applications web sont très nombreuses, toutefois le site Internet reste le principal centre d’intérêt des professionnels comme des simples internautes. Pour créer un tel site soi-même, il suffit de trouver sur le web, un Content Management System (CMS), encore appelé système de gestion de contenu. Ce programme permet directement la création de sites et de blogs avec des fonctionnalités simplifiées. Il s’agit d’un logiciel spécifique qui peut produire en temps réel un site Internet grâce à des modèles de pages disponibles dans une base de données propre au CMS. L’utilisateur doit juste sélectionner le type de page et d’interface qui lui convient le mieux et le site sera automatiquement généré. Par la suite, il lui faudra faire entrer dans le système du programme ses données personnelles telles que les fichiers qui seront affichés sur le site. Un processus de classement des dossiers pourra l’aider dans la gestion ultérieure des différentes pages créées et leur contenu. Une fois que le site est en place, son propriétaire ou administrateur pourra régler les multiples paramètres comme l’accessibilité aux fichiers. En effet, certaines données ne doivent être modifiables que par l’administrateur. Il peut via les fonctionnalités multiples du CMS autoriser ou non l’accès aux données suivant ses besoins. Le système de gestion de contenu lui octroiera aussi la possibilité de mise à jour de son site sur tous les plans, comme la présentation par exemple.

L’utilité des modules pour la création de site

Le Content Management System ne suffit pas à lui seul pour optimiser un site web nouvellement créé. Il lui faudra s’adjoindre des facteurs d’amélioration en la personne des modules. Ceux-ci sont également nommés extensions ou plugins, et jouent un rôle de supplément de fonctionnalité. Ce sont des extensions de programme, et ils sont souvent dépendants de leur CMS. Ce dernier est considéré comme le centre vital autour duquel les plugins s’activent. Ils permettent d’optimiser les performances du site obtenu, mais aussi de lui donner encore plus d’options. Il peut arriver qu’un CMS dispose de plusieurs milliers de modules. Cela dépend de la popularité du système de gestion de contenu. il est à noter que les utilisateurs peuvent également concevoir leurs propres extensions. Celles-ci peuvent ensuite être soumises à la communauté dédiée au CMS.

L’intérêt de connaître le marché des CMS

Ce point est important pour mieux savoir choisir le CMS idéal par rapport à son activité et au type de site à élaborer. En premier lieu, il est crucial de sélectionner des systèmes de gestion de contenu bien connus du public et des spécialistes. Par ailleurs, les meilleurs programmes de ce style sont ceux qui ont généré le plus de sites web. Quelques CMS ont effectivement déjà des millions de sites produits à leur actif. Outre la réputation du logiciel, les questions de ses fonctionnalités et de son évolutivité sont à prendre en compte. Si ces facteurs sont réduits, il est préférable d’opter pour un autre CMS. Le bon suivi de tous ces aspects permettra la création d’un site personnel de qualité.

Selection webmaster cette semaine

  • Présentation de la nouvelle version de Google Images

    Dans le blog dédié aux outils de webmestre, Google a annoncé une nouvelle version imminente de son service pour les images. L'interface ressemblera à un album photo avec une présentation linéaire en miniatures. Des liens supplémentaires seront disponibles pour visiter la page ou connaître des informations sur les images. Si c'est intéressant du point de vue du visiteur, cela le devient encore plus pour les webmestres qui bénéficieront de cette nouvelle version.

  • Première mise à jour de Google Panda pour 2013

    Google a annoncé une nouvelle mise à jour de son algorithme Google Panda. C'est la 24e version depuis la première qui a pénalisé tant de webmestres qui créaient de prétendus mauvais contenus. Cette mise à jour concerne uniquement les contenus en anglais pour le moment, mais elle sera déployée pour toutes les langues dans les semaines à venir.

  • Le Data Highlighter dans l'outil pour Webmestre de Google

    Google a révélé une nouvelle option dans les outils pour webmestre de Google. Elle s'appelle le Data Highlighter qu'on pourrait traduire par la mise en avant des données ou la sélection de données. Elle permet de pointer certaines données concernant le contenu de la page. Cette option exploite les Snippets qui identifient des contenus spécifiques tels que les évènements, les films, les chansons, les lieux, etc.

  • Stationnement et extensions de nom de domaine

    En voulant définir simplement le terme "nom de domaine", nous dirions par exemple que c'est un identifiant unique d'une entité dont les ordinateurs sont connectés au réseau Internet. Lorsqu'on créé donc son site web, il faut en même temps s'acheter un nom de domaine par lequel les internautes pourront nous identifier. Mais ce n'est pas tout, il y a aussi la question de l'extension de notre nom de domaine qu'il faut régler et pourquoi pas penser aussi au stationnement de nom de domaine !

  • Histoire et évolution du HTML 5

    Le HTML 5 est quasiment présent dans toutes les discussions des webmestres. Certains sont franchement sceptiques tandis que d'autres le considèrent comme le langage du web à l'avenir. Mais le HTML 5 a subi de nombreuses évolutions au cours de son histoire et il faudra plusieurs années pour qu'il soit adopté par la majorité.

  • La différence entre le HTML 4 et le HTML 5

    Le HTML 5 est déjà utilisé par de nombreuses entreprises telles que Google ou Facebook. Son principal avantage est qu'il offre une grande interopérabilité entre les différents périphériques d'affichages. Le processus de création est plus simplifié, mais on doit comprendre que le HTML 5 se base sur la notion d'applications et non de documents. Nous vous donnons les principes du HTML et quelques balises de base comme exemples.

  • La structure de base d'une page en HTML 5

    La création de site sera plus facile que jamais avec l'avènement du HTML 5. Sa syntaxe est plus facile et elle offre plus de possibilités en termes de sémantique et d'organisation de contenu. Nous vous décrivons la structure de base d'une page HTML 5 tels que le header, l'article ou le Nav.

  • Les balises HTML 5 pour mettre en forme le texte

    Le HTML 5 nous propose plusieurs balises pour mettre en forme le texte. À première vue, ces balises nous semblent inutiles dans la plupart des cas, mais on doit se rappeler que le HTML 5 permet de créer des applications et donc, ces balises seront très utiles à l'avenir. La base du texte dans le HTML 5 peut se faire avec la balise Article, mais aussi la Section que nous décrivons dans cet article.

  • Créer des formulaires intelligents avec le HMTL 5

    Quand vous créez des formulaires avec le HTML 4, les champs d'entrée pour le texte, l'email, les menus déroulants étaient des zones vides. Cela signifie que le navigateur ne pouvait pas les valider à moins de passer par la serveur et ensuite, on procédait au traitement des données. Le HTML 5 a résolu ce problème en proposant des validations intégrées directement dans le formulaire.